Let’s travel together.

Description

       Le Laboratoire des Ressources Naturelles Sahariennes de la Faculté des Sciences et de la Technologie de l’Université Ahmed Draia d’Adrar a été créé en Octobre 2018. (Arrêté No 872 du 01 Octobre 2018). Il est constitué de : 02 Professeurs, 02 Docteurs (MC Classe A), 02 Docteurs (MC Classe B), 05 MA classe A, 10 MA classe B.

       Le laboratoire des Ressources Naturelles Sahariennes, vient à la suite d’un constat qui a renseigné sur la richesse des régions sahariennes en ressources naturelles renouvelables qu’elle soient de nature biotique telles que les nombreuses espèces végétales, animales et microbiennes recensées jusqu’à lors, mais qui ne trouvent pas une valorisation digne et impactant la vie sociale, et de nature abiotique tels que les eaux et les sols dont la qualité est dégradée de plus en plus par les rejets sauvages et non contrôlés de déchets de différents types.

       Le laboratoire permettra aux chercheurs d’exercer leurs arts dans les domaines suggérés, ce qui entraînera surement des avancées dans le domaine scientifique, sociale mais surtout dans le domaine de la formation qu’elle soit locale ou nationale.

       Pour parler de l’objectif du laboratoire, on insistera sur sa contribution future dans l’enrichissement des données liées aux ressources naturelles sahariennes en montrant leur intérêt surtout par rapport aux rôles qu’elles peuvent jouer dans le développement socio-économique des régions sahariennes. Cette approche nous permettra par la suite, d’une part de développer des technologies propres et dignes de ces régions qui sont un terrain vierge à exploiter, et d’autre part de développer la recherche et la capacité de recherche dans le domaine des sciences de la nature et de la vie en zone saharienne.

Thématiques

Les thématiques prises en charge par le laboratoire se résument comme suit :

  • Possibilité de sauvegarde de la qualité des eaux, en proposant des traitements des rejets liquides par des méthodes innovantes utilisant les produits locaux ;
  • Etude de la diversité des organismes vivants dans l’environnement saharien.
  • Valoriser les produits alimentaires et lutter contre les risques sanitaires. La nutrition sera spécifique aux zones sahariennes.
  • Evaluer les risques naturels et anthropiques et leurs impacts sur le développement durable des zones sahariennes.

LRNS

Equipes de Recherche